Quand on échoue dans quelque chose, on peut avoir l’impression que tout s’écroule. Et le danger principal n’est pas forcément l’échec en lui-même, mais le fait qu’il peut nous faire douter et « jeter à la poubelle » les accomplissements dont nous sommes fiers, les compétences qu’on peut continuer à utiliser, et les opportunités que cet échec a ouvertes.

publicité - en savoir plus

Alors, comment faire pour ne pas tout remettre en cause et tirer le meilleur parti d’un échec ?

Faire le point sur l’échec

Au lieu de simplement déclarer que nous avons échoué, nous devons nous challenger nous-mêmes, et adopter un regard critique sur ce que nous venons de traverser.

Qu’est ce qui a motivé l’échec ? Aurions nous pu l’éviter ? En examinant attentivement nos erreurs et nos manquements, nous devenons meilleurs pour le futur.

Peut-être que le projet a échoué parce que les personnes impliquées n’étaient pas assez intéressées ? La prochaine fois, vous choisirez mieux votre équipe. Peut-être que vous n’avez pas été à la hauteur de vos attentes parce que vous aviez fixé des objectifs trop élevés ? La prochaine fois, vous pourrez mieux appréhender ce que vous êtes réellement capable d’accomplir.

Attention, la réflexion est une arme à double-tranchant ! Le but de cet exercice n’est pas de vous auto-flageller avec vos erreurs, mais d’apprendre d’elles. En identifiant les points sur lesquels vous auriez pu mieux faire, rappelez vous que vous avez fait au mieux avec ce dont vous étiez conscients à l’époque, et souvenez-vous que votre objectif est de vous préparer à faire mieux dans le futur. Eh oui, c’est en sachant ce qui peut arriver qu’on est en mesure d’éviter l’échec !

Quelles compétences avez vous développées en travaillant sur le projet qui a échoué ? En quoi avez vous excellé ? Qu’avez vous appris sur vos envies et vos passions ? Que pouvez vous mieux faire maintenant ? Quelles faiblesses avez-vous pu identifier chez vous ?

Si vous pouvez mener ce travail de réflexion en profondeur en étant entièrement honnête avec vous-même, votre prochain projet en bénéficiera grandement.

Se reconstruire… En mieux !

Vous n’avez pas besoin de reconstruire les choses de la même façon, ça n’a pas marché de toute façon. Mais vous pouvez créer quelque chose d’encore mieux en vous alignant sur ce que vous avez appris.

Illuminez votre boîte mail

publicité - en savoir plus

Voilà mon exemple personnel.

Il y a un an et demi, j’ai accepté un nouvel emploi avec des responsabilités importantes. Quelques mois plus tard, j’ai été licenciée de façon assez brutale. Ça a été un échec pour moi, car ma carrière s’était jusque là déroulée sans encombre, et je n’ai pas su relever ce dernier défi.

Mais je n’ai jamais regretté d’avoir accepté ce job (le précédent commençait à m’ennuyer), et je n’ai jamais regretté cette première partie de carrière qui s’est terminée par un échec. J’ai pu comprendre pourquoi je ne m’étais pas engagée à 100% dans ce poste, et quelles étaient mes forces et mes faiblesses en tant qu’employée d’une entreprise. J’ai aussi et surtout bien pris le temps de comprendre ce que j’avais vraiment envie de faire de ma vie, maintenant. Je me suis faite accompagner sur le chemin. Et finalement, j’ai initié de nouveaux projets qui me tiennent vraiment à cœur.

Ce que j’ai perdu en revenu et en sécurité de l’emploi, je l’ai gagné en plaisir de faire ce que j’aime, en développement de nouvelles connaissances et compétences, en liberté d’organiser mes journées comme je l’entends. Je sais aussi en quoi je dois m’améliorer, pour aller vers le succès.

Et vous, qu’avez vous appris de votre échec ? Qu’allez vous vous efforcer d’atteindre la prochaine fois ?

Devenir accroc au succès

Un bon coach ou votre entourage peuvent vous aider à atteindre le succès. Leur feedback vous aidera à adopter une vision claire.

Il est important que vous soyez bien conscient de votre vision (ce que vous souhaitez être) afin de comprendre comment vous pouvez vous développer. Ce que vous disent les autres est également un miroir qui va vous aider à voir que vous êtes bien en train de vous rapprocher du but que vous vous êtes fixé.

Votre version du succès sera toujours différente de celle des autres, c’est pourquoi il est important de faire régulièrement le point sur vous-même, vos valeurs, et votre passion, et de vous demander si vous agissez toujours bien en fonction d’elles.

 

Cet article s’inspire de l’article de Marc Angelo Coppola : Pull success from the rubble of your failure sur www.collective-evolution.com.

publicité - en savoir plus

Discussion

Discussion