Les humains s’attachent, non seulement à des objets, mais aussi à des relations, à des idées, à des opinions, au succès ou à l’échec.

publicité - en savoir plus

Bouddha a enseigné que l’attachement, qui est le désir de garder un état, un objet ou une personne, crée de l’envie et de la peur. Selon lui l’attachement était une des causes principales de la souffrance humaine.

Aujourd’hui nous pouvons même dire que la plupart des problèmes de notre planète sont directement liées à l’attachement.

La philosophe Simone Weil écrivait dans La pesanteur et la grâce (1947), « L’attachement est fabricateur d’illusions, et quiconque veut le réel doit être détaché. » En effet, en cultivant le non-attachement notre esprit se libère de ses désirs limitatifs. Nous pouvons alors évoluer vers l’unicité, la compassion, une vision claire, et la compréhension de l’impermanence.

Dès que nous réalisons l’impermanence de notre existence et que nous l’acceptons, il devient beaucoup plus facile de lâcher prise. Cela semble facile en théorie, mais en pratique même les grands maîtres peuvent avoir du mal à le faire.

Comme disait Herman Hesse, « Certains croient que tenir bon nous rend plus fort mais parfois le plus dur est de lâcher prise. »

Voilà ce que vous pourrez expérimenter si vous lâchez prise.

Vous ressentirez moins de peine et de souffrance

Nous avons tendance à nous accrocher aux choses parce que nous intériorisons nos possessions, nos relations, et nos autres objets de désir. Mais cet attachement, cette avidité futile entraînent le plus souvent de la peine et de la souffrance. Imaginez par exemple que vous ayez accès à quelqu’un ou quelque chose qui vous donne du plaisir, du bonheur, une certaine forme de joie, et que tout à coup vous n’y ayez plus accès. Que se passe-t-il ? Si vous êtes attaché(e), vous avez l’impression d’avoir été volé(e), comme si ce qui était à vous ne vous appartenait plus, et vous souffrez.

Vous sortirez de l’illusion

L’esprit humain est un agrégat de conditions, de croyances, d’expériences et de perceptions. Nous construisons des modèles mentaux sur la façon dont les choses devraient être. Comme nous avons souvent du mal à vivre dans le présent, nous nous accrochons à nos illusions, qui existent seulement dans notre esprit. Alors quand quelque chose arrive et ne correspond pas à notre état mental illusoire, nous souffrons et expérimentons la peur ; parce que nous nous sommes attaché(e) à un objet, à une expérience, ou au désir de posséder quelque chose.

Illuminez votre boîte mail

publicité - en savoir plus

Vous lâcherez prise sur l’ego et l’identité

Nous sommes également attaché(e) à l’identité que nous nous sommes construite. L’ego, c’est le « moi », le « je ». C’est notre perception de nous-même, de notre séparation d’avec les autres, notre attachement à qui nous pensons être. C’est une chose à laquelle nous nous accrochons, car nous avons peur de la perdre. Beaucoup de personnes ressentent un profond sentiment de vide en perdant leur emploi, ou suite à une rupture par exemple, si cette relation ou ce travail faisaient partie de l’identité qu’ils s’étaient construite.

Vous pourrez vivre des expériences nouvelles et développer votre potentiel

Dans notre société moderne et hyperconnectée, il est souvent difficile de nous détacher car nous sommes devenus trop occupés. Occupés à être distraits et séduits par le prochain gadget, le prochain objet… Le non-attachement et l’ouverture nous permettent de sortir d’un état de « faire » et d’ »avoir » pour nous diriger vers un état  d’«être », et d’accepter des idées alternatives, de nouvelles possibilités, et le changement.

Vous trouverez de la liberté, de l’espace, et du sens

L’attachement influence notre perception et nos réactions face au monde extérieur, et nous encourage à rechercher toujours plus de moments de plaisir pour combler un manque et tenter de construire un bonheur qui dure. Le non-attachement nous donne la liberté, l’espace, et de temps de contempler le vrai sens de la vie, alors que l’attachement nous distrait de cette réalité.

Vous pourrez expérimenter ce que veut dire aimer vraiment

Quand vous aimez quelqu’un et attendez quelque chose en retour, cette relation devient basée sur la condition. Mais quand vous aimez quelqu’un ou quelque chose sans rien attendre en retour ni même attendre une réciprocité, vous avez compris ce que veut dire aimer. C’est la plus haute forme d’amour qu’on puisse offrir, car elle existe sans condition et sans peur. Elle est la liberté pure. A première vue le concept de non-attachement dans les relations et l’amour semble presque contradictoire. Mais il fait complètement sens quand on considère la vraie nature de l’amour, qui est un état d’être.

Cet article s’inspire de l’article d’Andrew Martin « Letting Go Of Attachment: 6 Reasons To Let Go » sur www.collective-evolution.com.

publicité - en savoir plus

Discussion

Discussion